La Mer

Je nageais en son sein
Son doux va-et-vient berçait mon oreille
Ses bras m’enlaçaient dans une
étreinte sensuelle

StephaneMourey.fr > Démangeaisons > La Mer

Je nageais en son sein
Son doux va-et-vient berçait mon oreille
Ses bras m’enlaçaient dans une
étreinte sensuelle

En un soupir, je m’abandonnais
à son étreinte éternelle